Le pic de l'épidémie est passé (Santé publique France) — Grippe

Aux urgences de l'hôpital Pasteur de Nice en janvier

Aux urgences de l'hôpital Pasteur de Nice en janvier

Au cours de la semaine du 30 janvier au 5 février 2017, le taux de consultation pour syndrome grippal est estimé à 340 pour 100.000 habitants. L'agence a affirmé que les consultations chez le médecin étaient en baisse, même si l'ensemble des régions de France restent en "phase épidémique".

Les personnes âgées sont les premières victimes de la virulence du virus cette année.

1,8 million de consultations pour grippe ont eu lieu depuis le début de l'épidémie. Pour autant, depuis le début de l'année, les nombres de passages en médecine ambulatoire et hospitalière sont en forte diminution chez les personnes de 65 ans et plus, tout comme le nombre hebdomadaire de foyers d'infections respiratoires aigus dans les collectivités pour personnes âgées.

À partir de ce mercredi, l'épidémie de grippe devrait diminuer, selon Santé Publique France. Ce résultat en baisse reste toutefois toujours au-dessus du seuil épidémique fixé à 170 cas.

Une hausse de la mortalité toutes causes confondues est observée au niveau national depuis mi-décembre 2016.

Le pic de l'épidémie de grippe est passé, annonce ce mercredi Santé publique France.

"La consolidation des données du réseau Sentinelles permet de confirmer le passage du pic" au cours de la semaine du 16 au 22 janvier, qui avait enregistré 437 consultations pour 100.000 habitants, détaille Santé publique France dans son propre bulletin. Cette hausse concerne quasi-exclusivement les personnes âgées de 65 ans et plus. Cependant, la vaccination reste le meilleur moyen de prévention pour se protéger contre la grippe, en limiter les complications et le risque d'hospitalisation. Toutefois, il faut rappeler que la protection conférée par cette immunisation n'est effective que 15 jours après l'injection.

Dernières nouvelles