Des millions d'applications pourraient être éjectées du Play Store — Politique de confidentialité

Abbey Music Player

Google veut éradiquer les apps peu scrupuleuses

De par son côté " open", Android a toutefois souvent été la cible de nombreux hackers, qui ont mis en ligne des applications vérolées, destinées à subtiliser des données plus ou moins sensibles des smartphones, ou simplement à enrayer ces derniers. Récemment, Google a adressé une note aux différents développeurs, pour les tenir informés des règles élémentaires pour qu'une application continue d'être proposée sur la boutique.

Google exige que les politiques de données des applications s'affichent clairement là où les utilisateurs peuvent les lire, mais aussi qu'elles soient affichées dans un champ désigné dans la console Play Developer et dans l'application Play elle-même.

Un nettoyage de début d'année qui aura lieu le 15 mars prochain a prévenu le géant américain, qui concernera notamment la gestion des données personnelles et/ou sensibles des utilisateurs.

"Google Play exige que les développeurs fournissent une politique de confidentialité valide lorsque l'application demande ou gère des informations sensibles sur les utilisateurs ou les périphériques" précise le document. "Votre application demande des autorisations sensibles (par exemple, appareil photo, microphone, comptes, contacts ou téléphone) ou des données utilisateur, mais ninclut pas de politique de confidentialité valide", se sont-ils vu reprocher.

Conscient de la prolifération d'applications pirates et autres programmes non-officielles qui sévissent sur son réseau, Google procède depuis quelques années déjà à des phases d'écremage régulière, histoire d'assainir au maximum son Play Store.

ActualitésNewsPolitique de confidentialité: des millions d'applications pourraient être.

Plusieurs volets sont définis dans cette requête de la firme de Mountains View à savoir le respect réel des règles définies par le Play Store comme la transparence sur la collecte de données, sur l'utilisation du protocole HTTPS ou de méthodes de chiffrement modernes, sur l'affichage obligatoire d'une politique de confidentialité aussi bien sur l'application que sur Play Développer, etc.

Les développeurs Android ont jusqu'au 15 mars pour se mettre en conformité avec les règles de Google en matière de politique de confidentialité. Soit les applications se perdront dans les méandres du classement, soit elles seront tout bonnement supprimées.

Dernières nouvelles