La Corée du Nord se félicite du succès d'un essai de missile

La Corée du Nord tire son premier missile balistique depuis l'élection de Trump

REUTERS Kim Hong-Ji

Le missile a été tiré tôt ce matin, de la base aérienne de Banghyon, située dans l'ouest de la Corée du Nord.

Pour connaitre les intentions de ses ennemis, la Corée du Nord n'y va pas par quatre chemins.

C'est le premier tir de missile balistique effectué par Pyongyang depuis l'élection américaine en novembre. Il s'inscrit dans la continuité des deux essais nucléaires et de la vingtaine de tirs de missiles entrepris par le gouvernement nord-coréen en 2016.

Les États-Unis, la Corée du Sud et le Japon disposent ensemble des moyens nécessaires pour intercepter, le cas échéant, des missiles balistiques nord-coréens semblables à celui testé dimanche par Pyongyang, a indiqué lundi le Pentagone.

Dans une déclaration rendue publique par le Quai d'Orsay, la France a réitéré sa solidarité avec ses partenaires en Asie-Pacifique, dont la sécurité est menacée par le programme nucléaire et balistique nord-coréen. "La Corée du Sud et les Etats-Unis envisagent plusieurs options pour répondre conjointement à la menace (.) et une manoeuvre d'anéantissement de grande envergure devrait faire partie de ces options", expliquent encore les sources citées par Yonhap. En août, le Nord avait déclaré avoir mené un tir d'essai de Pukguksong-1 (littéralement "Etoile du nord") à partir d'un sous-marin.

"

"On estime aussi qu'il s'agissait d'une provocation armée destinée à tester la réaction de la nouvelle administration américaine dirigée par le président Trump".
".

Pour l'expert militaire hongkongais Song Zhongping cité par le Global Times, ce test pourrait " aider à faire progresser la technologie nord-coréenne du missile balistique de longue portée (ICBM) ".

Donald Trump, le président américain a simplement communiqué son soutien "à 100%"à Abe".

Le président américain a pressé Pékin, principal allié et partenaire commercial de la Corée du Nord, de faire plus pour restreindre son voisin.

Dernières nouvelles