Le PSG a fait passer une très sale soirée au Barça

Le PSG a fait passer une très sale soirée au Barça

Le PSG a fait passer une très sale soirée au Barça

Dernier acte le 22 mai 2016 en finale de Coupe du Roi, Barcelonais et Sévillans sont au coude à coude toute la rencontre et filent une nouvelle fois en prolongation pour une victoire arrachée 2-0 par les Blaugranas. L'absence du Brésilien est en tout cas un sacré handicap pour le PSG.

Le défi ne pouvait pas être plus relevé pour le PSG qui va se mesurer au Barça en huitièmes de finale de la Ligue des champions. L'Italien s'est aussi parfaitement et avantageusement glissé dans son costume de régulateur, et il a à l'origine de nombre d'actions offensives, offrant même une passe décisive à Draxler pour le deuxième but. Ils montrent que le meilleur moyen d'utiliser son talent est de le faire en équipe. Mais le temps n'est plus aux tâtonnements. Ils devront toutefois se méfier d'un Barça qui a montré à plusieurs reprises sa capacité à se reprendre même dans les pires situations.

"Quand tu as les meilleurs attaquants du monde, ils font toujours la différence". Au match retour fin février, il ne chute que 1-2 au Camp Nou, équilibrant leurs duels en Liga cette saison-là. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. Avant de les retrouver ce mardi soir au Parc des Princes, il affiche face aux Catalans un triste bilan de 16 défaites, 6 matchs nuls et un seul succès en 23 confrontations.

Les Parisiens compteront sur leur attaquant Edinson Cavani pour inverser le cours de l'histoire. Repositionné avant-centre depuis le départ de Zlatan Ibrahimovic, "El Matador" n'a jamais autant brillé en France que cette saison, avec 25 buts en L1 et déjà six en Ligue des champions.

Grosse et première occasion pour le Barça, avec Gomes, qui tire à côté. Au retour des vestiaires, le Barça confirmait ses énormes difficultés et encaissait un 3e but, superbe, signé Di María, d'un enroulé du gauche en pleine lucarne (55e).

Dernières nouvelles