Macron bat Le Pen au second tour avec 63% des voix — Sondage

Baromètre politique. Hamon s’envole Fillon dégringole Macron recule

Baromètre politique. Hamon s’envole Fillon dégringole Macron recule

L'enquête a été réalisée en ligne les 10, 11 et 12 février auprès d'un échantillon de 1.590 personnes inscrites sur les listes électorales issu d'un échantillon de 1.621 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas. Ecroué par l'affaire Penelope, c'est la descente aux enfers pour le candidat de la droite François Fillon qui endosse désormais le rôle de troisième homme avec ses 17,5% des intentions de vote. Les baromètres d'opinion donnent une indication de l'état des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage. Elle obtiendrait 26% des voix, contre 22% pour Macron et 21% pour Fillon.

En un mois, le socialiste Benoît Hamon, qui a remporté le 29 janvier la primaire de la "Belle Alliance populaire", gagne quant à lui 10 points, 33% des sondés disant le soutenir ou éprouver pour lui de la sympathie.

Enfin, la présidente du Front national, Marine Le Pen, concède de son côté un point (25%).

Fait remarquable, chez les seuls sympathisants de droite, il perd même 14 points, à 63% d'adhésion.

Si au premier tour, il perd 0,5 point dans le sondage Ifop (ce qui fait titrer à Paris Match, "Macron: la fin de la magie"!), il gagne un point dans celui d'Opinionway (dont Paris Match connaissait pourtant le résultat...).

Mais surtout, même s'ils l'apprécient, les Français doutent (66%) de plus en plus qu'il puisse faire un bon président de la République et pensent qu'il n'a pas de projet pour la France (58%).

Le Premier ministre Bernard Cazeneuve reste stable avec 40% d'opinions positives.

Dernières nouvelles