Kim Jong-nam a été assassiné en Malaisie

Le demi-frère du dirigeant nord-coréen assassiné en Malaisie

ALERTE INFO | Le demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong empoisonné par deux femmes en Malaisie

"Il a demandé de l'aide et a immédiatement été envoyé à la clinique de l'aéroport. A ce moment-là, il disait souffrir de maux de tête et semblait sur le point de s'évanouir", précise ce responsable. Une autopsie de son corps, qui a quitté l'aéroport dans la matinée, doit être réalisée ce mercredi. Elles auraient pris la fuite à bord d'un taxi et seraient recherchées par la police malaisienne.

Après cette mésaventure, Kim Jong-Nam vit de fait en exil avec sa famille, à Macao, Singapour ou en Chine.

Traqué, Kim Jong-nam avait tenté de se sauver en publiant un best-seller au Japon en janvier 2012 où il mettait en doute la capacité de son demi-frère Kim Jong-un à diriger le pays.

Il s'est fait connaître en 2001, quand il a été arrêté à l'aéroport de Tokyo muni d'un faux passeport dominicain avec deux femmes et un enfant. Il se dit qu'il se rend souvent à Bangkok, à Moscou et en Europe. Ce n'est qu'une fois dans l'ambulance que l'homme a vu son état se dégrader, succombant à une crise cardiaque avant d'arriver à l'hôpital.

Du commando dépêché en 1968 à Séoul pour assassiner le président Park Chung-Hee à l'explosion d'une bombe en 1987 dans un avion sud-coréen survolant la mer d'Andaman, la Corée du Nord est devenu un "expert" en matière de règlement de compte digne des meilleurs films d'espionnage. Néanmoins, selon l'agence Kyodo, citant des sources dans les milieux diplomatiques japonais, les deux femmes pourraient être déjà mortes. De nombreux médias sud-coréens estiment qu'elles auraient été dirigées depuis Pyongyang. Peu avant, des médias internationaux indiquaient au contraire que les deux exécutantes présumées auraient été à leur tour retrouvées mortes.

Une jeune femme, longiligne, avec un surprenant tee-shirt "LOL". Mais l'affaire, qui par son mode opératoire porte la marque des exécutions nord-coréennes, serait inédite: on n'a jamais éliminé un descendant direct de la dynastie sacrée des Kim. L'une d'elle aurait été interpellée ce mercredi 15.

"Dans le passé, il y a eu l'assassinat de Lee Han-young et la tentative de meurtre de Hwang Jang Yop, sans compter les menaces de mort de la Corée du Nord contre plusieurs dissidents nord-coréens dans notre pays".

Kim Jong-Un aurait-il voulu éliminer son demi-frère exilé à Macao?

InternationalL'assassinat rocambolesque du demi-frère du dictateur nord-coréen suscite bien des questions.

Dernières nouvelles