L'Inde met en orbite 104 satellites, un record

Un lanceur PSLV s'élève du pas de tir de Sriharikota le 15 février 2017 dans le sud-est de l'Inde  AFP

Un lanceur PSLV s'élève du pas de tir de Sriharikota le 15 février 2017 dans le sud-est de l'Inde AFP

Grâce à son lanceur PSLV-C37, l'Inde a envoyé 104 satellites en orbites.

"La mission PSLV-C37/Cartosat-2 Series a lancé avec succès les 104 satellites", a tweeté l'ISRO, près d'une demi-heure après que le décollage de la fusée depuis le pas de tir de Sriharikota (sud-est).

Sa principale cargaison était un satellite indien de 714 kilogrammes utilisé pour l'observation de la Terre, mais il y avait également 103 nano-satellites plus petits, dont le plus petit ne pesait que 1,1 kilogramme.

"Mes félicitations chaleureuses aux équipes de l'ISRO pour ce succès ", a déclaré le directeur de l'agence spatiale Kiran Kumar. Le Premier Ministre nationaliste Indien Narendra Modi n'a évidemment pas manqué de saluer cet exploit qui signe la montée en puissance du pays sur le secteur des lanceurs bon marché.

Record spatial indien  AFP
Record spatial indien AFP

Parmi les satellites à bord, 96 appartiennent aux États-Unis, tandis que les autres se répartissent entre l'Inde, le Kazakhstan, Israël, les Émirats arabes unis, la Suisse et les Pays-Bas.

Le lancement donne à l'Inde, dont l'agence spatiale est réputée pour son efficacité bon marché, le record de lancement du plus grand nombre de satellites à la fois, dépassant la Russie qui a lancé 39 satellites en une seule mission en juin 2014.

Elle a aussi réussi à placer une sonde en orbite autour de Mars en 2014.

Dernières nouvelles