La manifestation contre le CETA en images — Strasbourg

Une affiche contre l'accord controversé de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada

Les opposants au CETA manifestent à Strasbourg

Après sept ans d'intenses négociations, les membres du Parlement européen ont approuvé aujourd'hui l'accord économique et commercial global entre l'Union européenne et le Canada (AECG). À l'initiative du collectif Stop TAFTA-CETA, des bus de manifestants sont venus de toute l'Europe.

Notre dossier Traités de libre-échange: les multinationales contre la démocratie? Pourquoi ont-ils à ce point ignoré une étude chiffrée et publiée il y a dix jours qui démontrait les ravages du traité pour l'élevage européen?

L'opposition s'est également traduite chez les citoyens ce mercredi avec deux grands rassemblements organisés à Strasbourg.

Dans la matinée, un petit millier de personnes ont manifesté à Strasbourg devant le Parlement européen.

Certains, vêtus de combinaisons blanches et de masques sur la bouche ont formé une chaîne humaine qu'il fallait enjamber pour accéder au bâtiment.

Murielle Guilbert de l'Union syndicale Solidaires explique: " Avec l'application du CETA, 92% des produits agricoles canadiens entreront sans aucun droit de douane sur le marché européen, la "coopération réglementaire" qui vise à niveler les normes sanitaires, sociales ou environnementales par le bas va s'organiser, les investissements des entreprises européennes dans les sables bitumineux canadiens vont augmenter. Il n'en est pas de même pour le PS. Les eurodéputés socialistes français se sont bien prononcés contre le Ceta à l'unanimité au Parlement européen [2].

Signé dans la douleur fin octobre, le Ceta, sur lequel doivent se prononcer les eurodéputés mercredi 15 février, reste très contesté: une pétition hostile au traité, rassemblant 3,5 millions de signatures, a été présentée lundi 13 février. Tout en jugeant " pertinentes " les questions posées par le Parlement wallon lors de son veto, en octobre 2016, il estime que le traité devrait être exclusivement ratifié au niveau européen et non devant les parlements nationaux.

Avec 74 % de son chiffre d'affaires réalisé à l'export en 2015, le secteur de la chimie est fortement dépendant du commerce international.

Dernières nouvelles